Généalogie du Tang Lang Quan

"La boxe de la mante religieuse"

-Maître Fondateur : Wang Lang  (début du 17ème siècle). Celui, qui d'après la légende, s'est retiré dans la montagne de Laoshan (Shandong) à la suite d'un tournoi perdu. Il inventa cet art martial en observant l'affrontement entre une mante religieuse et une cigale. A vécu vers la fin des Ming et le début des Qing, ermite de Wang Long, montagne proche de la ville de JiMo dans  le Shandong

-2ème génération : Li Bing Xiao a vécu pendant le tout début de la dynastie Qing

-3ème génération : Zhao Zhen nom de plume Qi Lu, a vécu pendant les années de l’Empereur Qing Jiaqing sur la montagne Da Chi (Laiyang, Shandong)

-4ème génération : Liang Xue Xiang nom de plume Shu Pu, a vécu pendant les années de l’Empereur Daoguang dans la vallée de la montagne Yu (Haiyang) (ou « Vallée de l’Orme » mais ce n’est pas une traduction officielle)

  -5ème génération :Jiang Hua Long (1855-1924)

   nom de plume Yun Sheng, habitant de Huang Jin (Laiyang)  et Song Zi De (1855-1939) nom de plume Yao Kun, habitant de Zhao Ge Zhuang (Laiyang)

Song Zi De

-6ème génération : Wang Yu Shan ou Wang Zhen, 1892-1976, habitant du village de Cui Zhuang (Laiyang) inité par son grand père le Grand Maître Song Yun Tong aux arts martiaux expert en  Di Gong Quan (boxe au sol) il rejoint l'école de Jiang Hua Long en 1910 à Laiyang et devient l'un des huit grand disciples, ils devinrent tous des maîtres reconnus :

shifu Wang Yu Shan, shifu Li Kun Shan, shifu Cui Shou Shan, shifu Jiang Huan Ting, shifu Zhao Shi Ting, shifu Jiu Zhu Yuan, shifu Zhang Yun Sheng et shifu Jiang Yu Long.

Wang Yu Shan devient instructeur à Laiyang et épouse la fille unique de Song Zi De, puis s'en va pour Qinq Dao ( ou Tsingtao) et ouvre un Wu guan avec ses deux frères de wushu

Cui Shou Shan et shifu Li Kun Shan ils se font appeler "San Shan" les "3 montagnes" (référence à leurs noms qui se finissent tous par le même caractère Shan ou montagne) ils auront formé une quantité impressionnante de pratiquants exceptionnels en Tang Lang Quan.

Wang Yu Shan s'illustre souvent lors de compétitions en combat et en Tao Lu à mains nues alors que ses frères de Wushu s'illustrent en compétitions d'armes (lance, bâton, épée à 2 mains)

 

-7ème génération : Wang Yuan Liang (1926-2002, villageois de Laiyang)

Wang Yuan Liang, entouré ici de ses nombreux disciples, dont Liu Mei Jie et Li Fei Lin

-8ème génération : Li Fei Lin (1959, villageois de Laiyang)

Disciples occidentaux du Grand Maître Li Fei Lin

Julien Begou avec Grand Maître Li Fei Lin en 2006

Frédéric Boly en 2009 avec le Grand Maître Li Fei Lin

Les techniques de base du Tai Ji Tang Lang Quan

 

Toutes les techniques décrites ci-dessous ne sont pas l’ensemble des mouvements du Kung Fu, mais seulement les techniques les plus représentées, d'autre part d'un style de Kung Fu à un autre les noms en chinois peuvent changer, les postures peuvent varier également.

 

Les 8 Positions de base « Ba Shi » :

-Posture de l’arc : Gong Bu

-Posture du cavalier : Ma Bu

-Position du demi cavalier : Ban Ma Bu

-Posture du pas rasant : Pu Bu

-Posture du pas vide : Xü Bu

-Position de l’arc jambe arrière fléchie : Chao Gong Bu

-Posture du « héron » jambe d’appui tendue et genou levé sur le côté : Du Li Bu

-Position du ciseau avant/arrière : Gai Bu/ Tao Bu

**Une position Bonus pour le Tang Lang quan

-Position dite des « 7 étoiles » une jambe fléchie et l'autre tendue, le pied en crochet : Qi Xing Bu

 

Positions de transition :

-Posture assise croisée : Xie Bu

-Position du clou : Ding Bu

-Position de la chaise pieds joints : Yi Zi Bu

-Position « semi-assise » ou enlacée : Zuo Pan Bu

-Position du pas de côté : Heng Bu

-Position haute une pointe de pied en avant : Qian Dian Bu

-Position haute une pointe de pied sur le côté : Ci Dian Bu

-Position haute une pointe de pied en arrière : Hou Dian Bu

-Position accroupie un genou à terre : Gui Bu

 

Positions sur une jambe :

-Posture jambe d’appui tendue et genou levé devant soi : Ti Xi

-Posture jambe d’appui fléchie et un pied posé sur le genou : Pan Tui Ping Heng

-Posture du Disciple qui se prosterne : Tong Zi Bai Fo

 

Formes de Mains « Shou xing » :

-main : Shou

-Poing : Quan

-Paume : Zhang

-Crochet : Gou

-Griffe ou Patte : Zhao

 

Techniques de Mains « Shou Fa »:

-Main creusée et doigts tendus : Qi Xing Shou (main des 7 étoiles)

-Main ouverte doigts tendus et écartés : Mei Hua Shou (main en fleur de prunier)

-Main demi-fermée avec index et majeur tendu : Er Zi  (2 doigts)

-Main ouverte tranchant en avant et doigts tendus : Wai Hong Shou

-Main ouverte tranchant vers le bas et doigts tendus : Pi Shou (main coupante)

-Main ouverte et doigts demis fléchis paume vers l’avant : Beng Shou

-Main ouverte tranchant vers l'avant et doigts tenus vers le ciel : Bi Shou (mains en dagues)

 

Techniques de poings « Quan Fa » :

-Coup de poing direct paume vers le bas : Zhong Quan

-Coup de poing direct poing levé : Li Quan

-Coup de poing marteau : Pi Quan

-Coup de poing claqué dans la paume : Zha Quan

-Coup de poing piqué vers le bas : Zai Quan

-Coup de poing en revers : Guan Quan

-Coup de poing crochet remontant : Chao Quan

-Coup de poing en crochet : Bai Quan

-Coup de poing en revers tombant : Beng Quan

-Poing au dessus de la tête : Jia Quan

-Poing vers le bas et paume vers l’extérieur : Luo Quan

-Coup de poing remontant vers les « parties » paume vers le haut : Liao Quan

 

Techniques de Paumes « Zhang Fa » :

-Coup de paume en frappe directe ou poussée : Tui Zhang

-Coup du tranchant extérieur vers le bas ou diagonale : Pi Zhang

-Coup de paume en remontant : Liao Zhang

-Coup de la paume au sol : Pai Zhang

-Coup du tranchant horizontal : Kan Zhang

-Coup de paume au dessus de la tête : liang Zhang

-Coup de paume vers le haut : Chao Zhang

-Coup de paumes enroulées : Xiao Wu Hua

-Coup de paume circulaire croisé : Bai Zhang

 

Techniques de crochets « Gou Fa » :

-Crochet vers le bas : Fan Gou

-Crochet vers le haut : Zheng Gou

-Crochet intérieur : Nei Gou

-Crochet extérieur : Wai Gou

-Crochet au niveau du genou : Zai Gou

-Crochets de la mante religieuse : Tang Lang Gou

-Crochet de côté intérieur / extérieur : Ce Nei Gou / Ce Wai Gou

 

Techniques de coude « Zhou Fa » :

-Coup de coude de côté : Ci Zhou

-Coup de coude vers l’arrière : Hou Ci Zhou

-Blocage ou frappe du coude vers le haut : Tiao Zhou

-Frappe du coude circulaire, vers l’intérieur : Nei Heng Zhou

-Frappe du coude circulaire, vers l’extérieur : Wai Heng Zhou

-Frappe du coude devant soi vers le haut : Qian Zhou

-Blocage ou frappe du coude vers le bas : Ge Zhou

-Coup de coude claqué : Pan Zhou

-Coup de coude du haut vers le bas : Pi Zhou

 

Techniques de jambes et coups de pieds « Tui Fa » :

composées en quatre groupes de « Tui Fa » le premier étant jambe tendue jusqu'à la fin du coup de pied ; le second, jambe fléchie puis tendue ; le troisième, techniques de coups de pieds sautés ; le quatrième, techniques de balayages et crochetages avec la jambe et/ou le pied.

1. Jambe tendue :

-Jambe tendue devant soi vers le haut : Zheng Ti Tui (frappe de la balle du pied ou du talon)

-Jambe tendue devant et claquée au dessus de la tête : Dan Pai Jiao

-Jambe tendue en travers du corps ou pied devant l’épaule opposée : Xie Ti Tui (frappe croisée)

-Frappe croissant de lune intérieur/extérieur : Wai Bai Tui + Ji Xiang (claqué dans la paume)

-Frappe croissant de lune intérieur/extérieur avec double impact : Bai Lian Pai Jiao

-Frappe croissant de lune extérieur/intérieur : Li He Tui / Li He Pai Jiao (claqué dans la paume)

-Jambe tendue de côté et derrière l’épaule : Ce Ti Tui

-Jambe tendue levée en arrière : Hou Ti Tui

 

2. Jambe fléchie puis tendue :

-Coup de pied direct remontant pied tendu : Tan Ti

-Coup de talon vers l’avant : Deng Tui

-Coup pointé avec la balle du pied en avant : Qian Dian Tui

-Coup de pied fouetté : Bian Tui ou Heng Bai Tui

-Coup de pied circulaire de côté : Ce Deng Tui

-Coup de pied circulaire talon en avant : Heng Bian

-Coup de pied chassé de côté avec le talon : Ce Chuai Tui

-Coup de pied chassé de côté avec le tranchant du pied : Ce Chan Tui

-Coup de pied croisé « d’arrêt » avec le plat ou le talon devant soi : Pan Tui

 

3. Coups de pieds sautés :

-Coup de pied sauté direct : Teng Kong Fei Jiao

-Coup de pied sauté direct en deux temps : Dan Pai Fei Jiao

-Coup de pied sauté de côté : Teng Kong Ce Chuai

-Coup de pied sauté en ciseaux : Jian Tan

-Coup de pied « Tornade » sauté rotation interne: Xuan Feng Jiao

-Coup de pied sauté retourné : Teng Kong Hou Pai Lien

-Coup de pied « Lotus » sauté rotation externe deux impacts : Teng Kong Wai Bai Lian

-Coup de pied « parasol » : Xuan Zi

-Coup de pied « parasol vrillé » : Xuan Zi Xuan Ti

 

4. Balayages et crochetages :

-Balayage avec rotation du corps vers l’avant : Qian Sao Tui

-Balayage avec rotation du corps vers l’arrière : Hou Sao Tui

-Crochetage du pied ou pied en crochet : Gou Tui

 

Techniques de blocages « Zu Dang Fa »:

-Blocage avec le coude haut : Jia Zhou

-Blocage intérieur du coude : Li Ke

-Blocage extérieur du coude : Wai Ke

-Blocage de l’avant bras vers le haut : Shang Dang

-Blocage de l’avant bras vers le bas : Xia Dang

-Blocage interne : Nei Dang

-Blocage externe : Wai Dang

-Enrouler la main : Chan Shou

-Enrouler le poing : Chan Quan

-Enrouler le coude : Chan Zhou

-Couvrir la main comme le serpent : Diao Shou

 

Techniques défensives/évasives «Shan Duo Fang Shou »

-Esquive d'attaque haute en pivotant de côté : Ce Shan

-Esquive d'attaque haute en se baissant sur les jambes : Xiao Duo Shan

-Parade sur la garde avec l'avant bras ou la base du coude : Yan Zhou

-Parade avec la paume de la main: Ya Zhang

-Parade basse avec un revers de la paume : Xia Zu Dang

-Parade basse avec le genou levé : Xia Ti Xi

-Parade contre middle kick : Zhong Ti Xi

 

Déplacements de base « Bu Fa » :

-Déplacement vers l’avant : Shang Bu

-Pas glissé en avant : Jin Bu

-Pas glissé vers l’arrière : Tui Bu

-Pas glissé sur le côté (gauche/droite) : Zuo Shan Bu/ Yao Shan Bu

-Déplacement en pas croisé : (avant) Gai Bu / (arrière) Cha Bu

-Déplacement en « pas du canard » : Ya Xing Bu

-Déplacement en pas rasant de la jambe avant : Chao Pu Bu

-Déplacement en pas rasant de la jambe arrière : Hua Bu

-Déplacement en pas chassé : Tiao Bu

-Déplacement avec sursaut : Da Yue Bu

-Déplacement circulaire : Huang Bu

 

Acrobaties et techniques au sol « Di gong » :

-Roue sans les mains : Ce Kong Fan

-Roulade avant : Qiang Pei

-Roulade arrière : Dao Gen Tou

-Relevé en ciseau : Wu Long Jiao Zhu

-Chute avant amortie avec les mains : Zai Bei

-Équilibre sur les mains corps tendu, puis chute avant amortie : Pu Hu

 

Techniques de lutte et projections « Shuai Fa »:

-Projection en avant arraché des 2 jambes de l'adversaire : Bao Tui Qian Ding Shuai

-Projection en maintenant les deux jambes de l'adversaire : Bao Tui Shuai

-Maintient de la jambe d'attaque adverse et balayage de la jambe d'appui : Bao DaTui Shuai

-Projection avec contrôle de la jambe adverse et levier intérieur sur la cuisse: Bao ShouBie Shuai

-Esquive latérale basse et projection en contrôle du torse de l'adversaire : Xia CeShan BaoYao Shuai

-Pivot du haut du corps et projection latérale avec la jambe en barrage : Zhuan Shen Ce Shuai

-Projection sacrifice avec maintient du torse de l'adversaire: Zhuan Shen Luo Shuai

-Projection en pivotant avec barrage du bras sur la jambe de l'adversaire : Bao Tui Ce Shuai

 

Les enchaînements fondamentaux* spécifiques au Tang Lang Quan :

Avant de pratiquer les Tao Lu (enchaînements codifiés incluant des stratégies de combat complètes) il est nécessaire de développer une attitude caractéristique à chaque style de Kung Fu, dans notre cas il s'agit de la mante religieuse, ces enchaînements permettent d’acquérir ces attitudes au stade de débutant, ce sont aussi des enchaînements courts facile à appliquer.

 

-Pivoter en position du ciseau avant, puis le pas en crochet : Zhuan Shen Gai Bu Gou Tui

-Enchaînement du coup de pied hirondelle : Yan Yuen Jiao

-Enchaînement du coup du coup de pied en barrage : Fu Yuen Jiao

-Les trois coups de poing : San Chui

-Deux frappes jaillissantes et deux tranchantes : Liang Hu Shuang Pi

-Blocages haut bas enchaînés : Lü Lu Chui

-Combinaisons de frappes et lutter avec la jambe en barrage : Zuo/You Bao Tui Shuai Da

-Coup de genou sauté vers l'avant : Dan Fei Xi Gai Tiao

-Combinaisons d'attaque et défense des deux bras et 2 déplacements : Si Lu Zuo

-Combinaisons de moulins et d'attaques : Fan Chi + 3-4-5-6 coups (ex : Fan Chi Liu Da)

-Boxer dans huit directions :Ba Fang Quan

-Bloquer et lutter contre vers le bas : Xiao Shuai Luo

-Parer et riposter en haut et au milieu : Wo Li Pao

-5 Techniques de mains en continu : Wu Shou

-7 techniques des mains en continu : Qi Shou

-Coup de coude sauté : Fei Zhou Ba Gong

-Bloquer vers le haut et frapper derrière de bas en haut : Shang Dang Chao Chui

-Intercepter et balayer l'adversaire avec un pas écrasant : Bao Tui Beng Bu Shuai

 

Les formes à mains nues,liste non exhaustive, car d'un style à l'autre de Tang Lang Quan et selon les lignées ,les listes sont plus ou moins longues, ici il s'agit de la liste spécifique au Grand Maître Li Fei Lin :

Dans beaucoup d'arts martiaux traditionnels chinois, les formes ou Tao Lu (enchaînements codifiés ou non) sont d'avantage des outils de transmission d'un style ou d'une stratégie de combat, qu'un outils d'apprentissage (contrairement à d'autres arts martiaux), pour bien comprendre cette idée, dites vous que la personne la plus apte à transmettre une stratégie de combat, est avant tout un combattant (CQFD), qui en réalise donc une synthèse en un seul Tao Lu ou une série, afin de transmettre son savoir et ses techniques favorites.

 

-Luan Jie : « intercepter et riposter » ce serait le premier Tao transmis par Wang Lang et probablement le seul.

-Beng Bu Tao Lu : « La voie du broyeur » imaginé à partir de Luan Jie

-Zhong Lu Fan Chi : « La voie intermédiaire des moulins »

-Mei Hua Lu : « Voie de la fleur de prunier »

-Luo Han Quan : « Boxe de Bouddha »

-Tang Lang Shou : « Main de la mante religieuse »

 

Six formes essentielles, très « externes »

-Yi Lu Zhaiyao : boxe, lutte et changements de directions ou de hauteur d'attaque.

-Er Lu Zhaiyao : combinaisons de coups de pieds et techniques de luttes au corps à corps.

-San Lu Zhaiyao : combinaisons de boxe et de corps à corps

-Si Lu Zhaiyao : techniques courtes et variées, changements de directions rapides avec saisies puissantes.

-Wu Lu Zhaiyao : combinaisons de coups de pieds et boxe dans huit directions

-Liu Lu Zhaiyao : combinaisons de coups de poings, lutte et boxe dans huit directions

 

Quatre formes intermédiaires basées sur les huit techniques de coudes, plus « internes »

Il est dit que pratiquer régulièrement Ba Zhou augmente considérablement le niveau des autres formes, car basé sur un rythme plus lent, les mouvements sont amples et beaucoup plus détaillés avec une importante recherche d'efficacité et travail sur la vigueur des techniques.

-Yi Lu Ba Zhou

-Er Lu Ba Zhou

-San Lu Ba Zhou

-Si Lu Ba Zhou

 

Les armes du Tang Lang :

La pratique des armes traditionnelles chinoises remonte à l'origine même du Wushu, il n'y a pas de Wushu sans armes. Elles peuvent varier en fonction des différents styles, être plus ou moins nombreuses également. Dans le Wushu moderne, les armes sont limitées et calibrées pour des raisons compétitives, réduites souvent au sabre, l'épée, le bâton et la lance, au sein du Wushu traditionnel, il n'y aucune limite ni aucun calibrage :

on y trouve des haches d'arme, des bancs, des cannes, fléau, chaines...En plus des armes classiques évidemment.

-L'épée à deux mains

-Le bâton de pèlerin (ou moine)

-Le bâton court

-La lance (simple, à deux têtes, grande lance)

-Le sabre et double sabres

-La chaîne à neuf sections

-La corde à javeline

-Hallebarde (simple, cimeterre à deux mains...)

-Dagues

-Épées simple ou double

 

© 2014 ecoledesdixepees. Proudly created with Wix.com